Taux de transformation

Qu’est-ce qu’un taux de transformation ? Et comment l’optimiser ? Le taux de transformation est un indicateur clé pour évaluer l’efficacité d’une action. Cet article vous donne la définition taux de transformation en détail et vous explique également comment l’optimiser afin de gagner davantage de prospects ou de clients. Plusieurs indicateurs peuvent être pris en considération pour calculer ce taux, cela dépend de vos enjeux.

Taux de transformation définition

Le taux de transformation est un calcul ayant comme résultat un pourcentage du nombre de personnes ayant été sensibilisés par une action marketing.
Sur Internet, il est le complément le plus recherché du taux de clics. Cependant, les entreprises ne s’arrêtent pas au nombre de clics car l’objectif principal est de connaître le nombre de personnes ayant effectué l’action. Cette action peut être un acte d’achat, l’inscription à une newsletter, etc.
Il peut également être calculé pour un magasin physique pour connaître le nombre d’acheteurs par rapport au nombre de personnes venues dans la boutique ou passées devant la boutique.

Quel est votre enjeu ?

Il existe différent taux de transformation selon l’activité, la stratégie mise en place ou encore les objectifs. Voici trois exemples d’enjeu :

Visiteur / Prospects – Objectif Captation de contacts

Vous cherchez à générer des demandes de contacts, de devis ou d’informations ? Alors, cette technique vise à transformer des visiteurs en prospects. Cette action concerne les commerciaux afin d’augmenter leur nombre de prospects. Ici le KPI* sera le nombre et le type de contacts entrants.

Visiteurs / clients – Objectif e-commerce

Vous cherchez à augmenter le nombre de vente pour votre e-commerce ? Votre taux de transformation se basera sur les visiteurs de votre e-commerce et sur le nombre de clients, c’est-à-dire le nombre de visiteurs qui ont effectué un achat. Le KPI* sera le chiffre d’affaires et le volume de marge généré grâce au site.

Visiteurs / visiteurs physiques – Objectif génération de trafic physique

Vous cherchez à faire déplacer un internaute sur un lieu physique ? La transformation se fera selon le nombre de visiteurs physiques sur le nombre de visiteurs global. Le KPI* sera l’augmentation du nombre de visiteurs physiques.

*KPI = Key Performance Indicator ou ICP (Indicateurs Clés de Performance). Il s’agit d’un ensemble d’indicateurs qui peuvent être utilisés dans le domaine du management, du marketing et de la publicité ou dans le domaine de l’analyse d’audience d’un site web. Ils mesurent l’efficacité globale de l’ensemble des actions marketing ou d’une campagne ou action publicitaire.

Si vous souhaitez savoir comment calculer votre taux de transformation, je vous invite à accéder à notre article sur le calcul du taux de transformation par activité.

Optimisez votre taux de transformation

La règle d’or

Tout d’abord, pour optimiser votre taux de transformation vous devez respecter une règle importante : 1 page, 1 besoin, 1 action. C’est-à-dire que sur votre site Internet, une page doit avoir un objectif et un seul, et donc une seule action possible par les visiteurs.
Chaque page doit s’adresser à une cible et lui fournir l’ensemble des informations nécessaires pour convertir.
Votre bouton d’action doit inciter les visiteurs à cliquer. Par exemple : « Abonnez-vous à ma newsletter » suivi du bouton « S’abonner », n’est pas un une bonne idée. Soyez convaincant concernant le texte de votre bouton. Autre exemple, « demandez votre diagnostic gratuit » va obtenir plus de clics par rapport à l’expression « Demander un devis ».

Le design de vos pages

Vos pages doivent avoir un contenu aéré, lisible et clair. Si les pages ne sont pas ou peu accessibles (ou difficilement) et que le contenu est situé trop bas ou mal intégré dans la page, alors l’internaute ne restera pas, il fermera la page et ira voir ailleurs.
On revient à ce qui a été dit précédemment : votre page doit porter sur un sujet. L’internaute ne doit pas être obligé de naviguer sur l’ensemble des pages pour trouver l’information qu’il souhaite trouver.
Mettez vos call to action bien visible. Il peut y en avoir plusieurs boutons sur votre page si le contenu proposé est important (et donc une page longue). Cependant, tous ces boutons doivent être identiques et porter sur une seule et unique action. Ils doivent, si possible, se démarquer du reste du contenu. Par exemple, si vous possédez un site sur fond blanc avec une écriture orange, créez des call to action avec un fond orange et avec une écriture blanche. Le design sera en rapport avec celui de la page et il sera également visible du reste du contenu.
Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les call to action, dirigez-vous vers l’article concerné : Créez et optimisez vos call to action .

Améliorez vos formulaires

Le formulaire est un outil important qui permet de récupérer facilement des informations sur des internautes. Il s’agit d’un moyen direct d’interaction avec vos abonnés.

Créez des formulaires courts

Privilégiez des formulaires courts pour encourager vos visiteurs à le remplir. Faites-en sorte qu’ils soient composés de 3 ou 4 champs, c’est suffisant. Vous devez demander uniquement les informations utiles, celles dont vous aurez besoin par la suite. Par exemple, pour une Newsletter, le nom, le prénom et l’adresse mail sont utiles, il n’est pas nécessaire d’ajouter d’autres champs.

Informez les internautes

Lorsque ceux-ci effectuent quelques erreurs, n’affichez pas un message rouge, en gras et très agressif. Indiquez les erreurs soit à côté du champ en question soit par un message moins agressif dans le haut ou le bas de votre formulaire.

 

Les 5 étapes incontournables pour générer de la croissance sur internet


Exploseo

Guide gratuit pragmatique écrit par des experts du digital.
Découvrez comment Créer, Optimiser et Rentabiliser.