Marketing sonore

Le marketing sonore fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. Ce dernier a pour objectif d’utiliser un ou plusieurs des 5 sens pour optimiser la vente d’un service ou d’un produit. L’ouïe est un sens incontournable et les entreprises l’exploitent énormément dans leurs campagnes de communication. Le marketing sonore mais en avant un produit mais également (et surtout) une entreprise /une marque.

Qu’est-ce que le marketing sonore ?

Le marketing sonore regroupe l’ensemble des techniques d’utilisation du son à des fins marketing. Il peut concerner un produit, un point de vente et des supports de communication.

  • Le produit

Le son à un rôle primordial dans l’appréciation du produit et dans l’émotion qu’il suscite. Le son contribue à l’identité sensorielle du produit.

  • Le point de vente

Des musiques d’ambiance peuvent favoriser l’achat et l’expérience de visite. De plus, une vitrine sonore peut captiver l’attention des passants et donc les inciter à entrer dans votre boutique.

  • Les supports de communication

Le son joue un rôle clé dans la communication publicitaire. Cette dernière est bien souvent accompagnée d’une musique de fond afin de mettre en avant le produit et/ ou service.

Comment l’utiliser ?

Après une phase de réflexion, la marque ou l’entreprise parviendra à créer une musique agréable et qui définit sa personnalité. Cette phase est importante puisqu’elle permet de transmettre, en quelques notes, les valeurs de l’entreprise et ses stratégies.  La musique influe beaucoup sur le comportement des consommateurs. La musique douce pousse à la flânerie alors que la musique rythmée dégage une atmosphère pressée. Les musiques connues feront passer plus de temps dans les rayons. Votre musique doit être appropriée à votre clientèle. Si vous souhaitez attirer une clientèle jeune alors vous pouvez mettre une musique assez forte.

En revanche, mettre en fond la radio est une mauvaise idée. Pourquoi ? Car la radio passe, certes de la musique diverse et variée, mais elle diffuse également des choses dont les personnes ne veulent pas forcément entendre. C’est le cas notamment des publicités, la promotion de produits non disponibles dans votre magasin, etc.

Quelques exemples

Sephora

L’enseigne Sephora diffuse une majorité de musiques de style New Age très lentes. Cela permet de ralentir le rythme de circulation des consommateurs, de favoriser l’exploration de chaque rayon tout en essayant d’accroitre le temps passé par le client.

Hippopotamus

La chaîne de restaurants Hippopotamus a quant à elle choisit de diffuser des musiques rythmées le samedi soir. En effet, l’influence est importante ce jour-là, la musique stimule les clients pour qu’ils consomment plus vite pour réaliser le maximum de couverts.

Harley Davidson

L’entreprise a étudié scrupuleusement le bruit des moteurs de ses motos et en fait un argument de vente. Le son étant unique, il devrait susciter l’envie chez les clients.

SNCF

Qui ne connait pas l’identité sonore de la SNCF ! Des tests montrent que cette identité bénéficie aujourd’hui d’une forte notoriété (98%), d’un très haut taux d’attribution et d’agrément (94%), et d’un grand attachement, notamment de la part des étrangers. Autant dire que l’utilisation de cette musique restera gravée dans les mémoires.

Les 5 étapes incontournables pour générer de la croissance sur internet


Exploseo

Guide gratuit pragmatique écrit par des experts du digital.
Découvrez comment Créer, Optimiser et Rentabiliser.