Faire de la veille

Faire de la veille est une solution souvent utilisée en entreprise. Cela permet d’observer votre concurrence, les nouvelles technologies, votre environnement, etc. Nous vous présentons les veilles principales pour évaluer différents points pour votre entreprise et son environnement et comment effectuer cette veille.

Les différentes veilles

La veille en entreprise a pour objectif d’étudier et d’analyser les informations jugées stratégiques quant à l’évolution de l’entreprise pour ensuite anticiper les évolutions et innovations. Il existe de nombreuses veilles qui peuvent être réalisées par une entreprise, voici quelques types de veille.

La veille sociétale

La veille sociétale permet de surveiller les évolutions de la société via des caractéristiques concernant l’évolution des valeurs, du mode de vie, du comportement des consommateurs, etc. Elle a pour objectif de comprendre voire d’anticiper les risques éventuels sur le marché et de s’adapter par la suite.

La veille concurrentielle

Ce type de veille permet d’étudier et d’avoir une surveillance permanente sur l’environnement de l’entreprise. Vous observez alors votre concurrence au niveau des offres, des campagnes de communication et marketing, de leur présence sur le web, etc.

La veille commerciale

La veille commerciale se base sur le marché et l’environnement de l’entreprise pour adapter une offre à ceux-ci. Elle est donc liée à un produit et/ou service. Elle peut également être en lien avec vos clients et vos fournisseurs et étudier leur comportement.

La veille technologique

Ce type de veille permet d’être informé sur l’évolution et les tendances sur les nouvelles technologies et innovations de votre secteur. Elle a pour objectif de rendre la production ou la gestion plus performante.

Comment faire de la veille ?

Avant de faire de la veille, vous devez définir vos objectifs : connaître son marché ; découvrir des technologies ou innovations ; trouver des nouveaux clients, fournisseurs ou partenaires ; identifier ce qui est dit sur vous sur internet ; etc.
Lorsque les objectifs sont établis, vous devez suivre 4 étapes.

La collecte d’informations

Vous devez savoir où vous allez collecter l’ensemble des informations nécessaires pour faire une veille. Pour cela, deux solutions s’offrent à vous :

  • Les sources « formelles » : Moteurs de recherche, sites web, base de données, journaux, etc.
  • Les sources « informelles » : ces informations sont collectées directement sur le terrain ou par les réseaux de contacts et d’influence, événements, environnement externe à l’entreprise, etc. Cela peut être également les échanges sur les réseaux sociaux ou encore le contenu de blogs.

Cette collecte peut se faire de deux façons différentes :

  • L’approche par sources : vous pouvez surveiller plusieurs sources pertinentes c’est-à-dire selon ce que vous cherchez comme informations.
  • L’approche par mots clés : vous pouvez sélectionner plusieurs mots clés selon un sujet bien précis.

Vous pouvez également utiliser des logiciels de collectes d’informations, recevoir des courriers électroniques automatiquement lorsqu’une information correspond à votre requête (ex. Google Alerts).

L’analyse des informations

Il est important d’analyser l’ensemble des informations collectées pour vérifier si celles-ci sont en lien avec vos objectifs fixés préalablement. Cela se fait selon différents critères :

  • Fiabilité : l’information est juste et objective.
  • Pertinence : l’information est en lien direct avec vos objectifs et répond à la problématique.
  • Qualité et quantité : les informations sont diverses et apportent une valeur importante et de qualité.
  • Périodicité : les informations systématiques et continues, les informations « fraîches » (ou récentes).

La présentation de l’analyse se fait souvent sous la forme d’un tableau. Cela permet de suivre l’ensemble des informations collectées. Vous pouvez également attribuer des « notes » selon chaque critère. Les informations ayant des notes élevées seront retenues. Ensuite, vous pouvez faire une synthèse sur l’ensemble des informations, ce qu’elles apportent, qu’est-ce qui sera utilisé et comment.

La diffusion des informations

Lorsque vous avez collecté les informations, vous devez les stocker avant de les diffuser. Une veille est inutile si personne n’en connaît l’existence. Les informations doivent donc être accessibles et exploitables par tout le monde, par exemple, à l’aide d’une plateforme collaborative.
Vous devez ensuite comparer les résultats de la veille aux objectifs fixés afin d’effectuer des ajustements (si nécessaire).

Les outils de veille

Il existe de nombreux outils pour faire de la veille sur internet :

  • Agrégateurs de flux RSS : Un fil RSS (Really Simple Syndication) contient les mises à jour d’un site web et reprend les informations majeures. Exemple : Netvibes, Feedly.
  • Les réseaux sociaux : Twitter est le réseau social idéal pour y faire une veille en identifiant les mots clés et les comptes influenceurs.
  • Outils de curations : ces outils permettent l’agrégation de pages web selon un sujet précis, sur une même interface. C’est le cas, par exemple, de Scoop.it.
  • Les moteurs de recherche : certains moteurs de recherche proposent des alertes automatisées. Il vous suffit d’enregistrer le sujet sur lequel vous souhaitez recevoir des alertes puis vous recevrez des mails vous proposant des résultats relatifs au sujet enregistré.

Il existe d’autres types de veilles mais celles présentées ci-dessus sont les plus utilisées et celles qui vous apporteront le plus d’informations pour votre entreprise. A vous de définir et de faire une veille pour évaluer différents points concernant votre entreprise.

Les 5 étapes incontournables pour générer de la croissance sur internet


Exploseo

Guide gratuit pragmatique écrit par des experts du digital.
Découvrez comment Créer, Optimiser et Rentabiliser.